French
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Afinitor (everolimus) - L01XE10

Updated on site: 05-Oct-2017

Afinitor

évérolimus

Le présent document est un résumé du rapport européen public d'évaluation (EPAR) relatif à Afinitor. Il explique de quelle manière l’évaluation du médicament à laquelle le comité des médicaments à usage humain (CHMP) a procédé l’a conduit à rendre un avis favorable à l'octroi d'une autorisation de mise sur le marché et à établir ses recommandations relatives aux conditions d’utilisation d’Afinitor.

Qu’est-ce qu’Afinitor?

Afinitor est un médicament qui contient le principe actif évérolimus. Il est disponible sous la forme de comprimés (2,5, 5 et 10 mg).

Dans quel cas Afinitor est-il utilisé?

Afinitor est utilisé pour le traitement des types de cancer suivants:

cancer du sein avancé (a commencé à se propager) chez des femmes ménopausées. Afinitor est utilisé pour les cancers du sein «récepteurs hormonaux positifs» (c'est-à-dire quand les cellules cancéreuses possèdent à leur surface des récepteurs aux œstrogènes) et «HER2/neu négatifs» (lorsque les cellules cancéreuses ne contiennent pas de hauts niveaux de protéine HER2/neu [récepteur-2 du facteur de croissance épidermique humain]). Il est utilisé en association avec un médicament appelé exémestane après l’échec d’autres traitements dits «inhibiteurs de l’aromatase non stéroïdiens»;

tumeurs neuroendocrines pancréatiques (tumeurs des cellules productrices d’hormones dans le pancréas), lorsque les cellules cancéreuses sont bien ou moyennement différenciées (ce qui signifie qu’elles ont l’apparence de cellules pancréatiques normales) et que le cancer progresse. Il est utilisé lorsque le cancer est métastatique (s’est propagé dans d’autres parties du corps) ou lorsqu’il ne peut pas être éliminé chirurgicalement;

tumeurs neuroendocrines d'origine pulmonaire ou intestinale, lorsque les cellules cancéreuses sont bien différenciées et le cancer est métastatique ou ne peut être éliminé par chirurgie.

carcinome rénal avancé (un type de cancer du rein), lorsque le cancer a progressé malgré un traitement par un médicament appelé «anti-VEGF» (un type de médicament qui bloque les effets d'une protéine appelée facteur de croissance endothélial vasculaire).

Ce médicament n'est délivré que sur ordonnance.

Comment Afinitor est-il utilisé?

Le traitement par Afinitor doit être instauré et suivi par un médecin ayant l’expérience des traitements anticancéreux.

La dose recommandée d’Afinitor est de 10 mg une fois par jour. Le traitement doit être poursuivi aussi longtemps qu’un bénéfice est observé ou jusqu’à ce que le patient développe des effets indésirables inacceptables. Le médecin peut réduire la dose ou interrompre le traitement pour une brève période si le patient présente des effets secondaires graves ou intolérables. Les doses doivent être réduites chez les patients souffrant de troubles hépatiques.

Les comprimés doivent être avalés entiers, chaque jour à la même heure, et ne doivent être ni mâchés ni écrasés. Ils doivent être pris de manière régulière, au cours ou en dehors des repas.

Comment Afinitor agit-il?

Le principe actif d’Afinitor, évérolimus, est un médicament anticancéreux, qui agit en bloquant une protéine appelée «cible de la rapamycine chez les mammifères» (mTOR). Dans l’organisme, l’évérolimus se lie d’abord à une protéine appelée FKBP-12, présente à l’intérieur des cellules, pour former un «complexe». Ce complexe bloque ensuite la mTOR. Étant donné que la mTOR joue un rôle dans le contrôle de la division cellulaire et dans la croissance des vaisseaux sanguins, Afinitor empêche la division des cellules tumorales et réduit leur alimentation en sang. L’évolution et la propagation des tumeurs sont ainsi ralenties.

Quelles études ont été menées sur Afinitor?

Les effets d’Afinitor ont été étudiés dans le cadre de quatre études principales. La première étude a été menée auprès de 724 patientes atteintes d’un cancer du sein avancé à récepteurs hormonaux positifs et HER2/neu négatif qui s’était aggravé après un traitement par le létrozole et l’anastrazole (médicaments anticancéreux «inhibiteurs de l’aromatase non stéroïdiens»). De plus, toutes les patientes enrôlées dans cette étude recevaient de l’exémestane.

La deuxième étude a été menée auprès de 410 patients atteints de tumeurs neuroendocrines d’origine pancréatique avancées présentant des cellules bien ou moyennement différenciées.

La troisième étude a été menée auprès de 416 patients atteints d’un carcinome rénal avancé s’étant aggravé malgré un traitement par certains médicaments «anti-VEGF» (sunitinib, sorafenib ou les deux).

La quatrième étude a été menée auprès de 302 patients atteints de tumeurs neuroendocrines d'origine pulmonaire ou intestinale. Les patients traités par Afinitor et par les meilleurs traitements de soutien ont été comparés aux patients recevant un placebo (traitement fictif) et les meilleurs traitements de soutien afin d'atténuer la maladie.

Le principal critère d’évaluation de l’efficacité dans les quatre études était le temps écoulé avant une aggravation de la maladie.

Quel est le bénéfice démontré par Afinitor au cours des études?

Afinitor s’est avéré plus efficace que le placebo pour traiter les patients dans toutes les études.

Dans l’étude sur le cancer du sein, les patientes sous Afinitor vivaient en moyenne 7,8 mois sans aggravation de la maladie, contre 3,2 mois chez les patientes sous placebo.

Dans l’étude sur les tumeurs neuroendocrines pancréatiques, les patients sous Afinitor vivaient en moyenne 11 mois sans aggravation de la maladie, contre 4,6 mois chez les patients sous placebo.

Dans l’étude sur le carcinome rénal, les patients sous Afinitor vivaient en moyenne 4,9 mois sans aggravation de la maladie, contre 1,9 mois chez les patients sous placebo.

Dans l’étude sur les tumeurs neuroendocrines des poumons/intestins, les patients sous Afinitor vivaient en moyenne 11 mois sans aggravation de la maladie, contre 4 mois chez les patients sous placebo.

    Médicaments délivrés sur ordonnance répertoriés. Code ATC: "L01XE10"

  • Votubia - L01XE10

Quel est le risque associé à l’utilisation d’Afinitor?

Les effets indésirables graves les plus couramment observés sous Afinitor (susceptibles d'affecter plus d'une personne sur 10) sont les suivants: éruptions cutanées, prurit (démangeaisons), nausée, perte d'appétit, dysgueusie (altérations du goût), maux de tête, perte de poids, œdème périphérique (gonflement, surtout des chevilles et des pieds), toux, anémie (faible numération de globules rouges), fatigue, diarrhée, asthénie (faiblesse), infections, stomatite (inflammation de la muqueuse buccale), hyperglycémie (taux élevés de sucre dans le sang), hypercholestérolémie (taux élevés de cholestérol dans le sang), pneumopathie (inflammation des poumons) et épistaxis (saignements du nez). Pour une description complète des effets indésirables observés sous Afinitor, voir la notice.

Afinitor ne doit pas être utilisé chez les personnes présentant une hypersensibilité (allergie) à d'autres dérivés de la rapamycine (substances présentant une structure similaire à l’évérolimus) ou à l’un des autres composants. Pour la liste complète des restrictions, voir la notice.

Pourquoi Afinitor a-t-il été approuvé?

Le CHMP a estimé qu’Afinitor s’est avéré efficace pour ralentir la progression de la maladie chez les patients atteints de tumeurs neuroendocrines d’origine pancréatique, de carcinome rénal avancé et d’un cancer du sein avancé à récepteur hormonal positif. Le CHMP a également estimé qu'un retard de 7 mois dans la progression de la maladie pour les patients atteints de tumeurs neuroendocrines d'origine pulmonaire ou intestinale présentait une pertinence clinique, malgré les effets secondaires connus d'Afinitor. Le CHMP a estimé que les bénéfices d’Afinitor sont supérieurs à ses risques et a recommandé l’octroi d’une autorisation de mise sur le marché pour ce médicament.

Quelles sont les mesures prises pour assurer l’utilisation sûre et efficace d’Afinitor?

La société qui fabrique Afinitor communiquera les résultats d'une étude principale comparant le traitement par Afinitor seul, le traitement par Afinitor associé à exémestane, et le traitement par capécitabine (autre médicament anticancéreux). Cette étude est réalisée chez des patients souffrant de cancer du sein récepteur aux œstrogènes positif qui s'est propagé ou a progressé après traitement antérieur avec létrozole ou anastrozole.

Les recommandations et précautions à suivre par les professionnels des soins de santé et les patients en vue d'une utilisation sûre et efficace d'Afinitor ont également été incluses dans le résumé des caractéristiques du produit et dans la notice.

Autres informations relatives à Afinitor

La Commission européenne a délivré une autorisation de mise sur le marché valide dans toute l’Union européenne pour Afinitor, le 3 août 2009.

L’EPAR complet relatif à Afinitor est disponible sur le site web de l’Agence, sous: ema.europa.eu/Find medicine/Human medicines/European Public Assessment Reports. Pour plus d’informations sur le traitement par Afinitor, veuillez consulter la notice (également comprise dans l’EPAR) ou contacter votre médecin ou votre pharmacien.

Dernière mise à jour du présent résumé: 05-2016.

Commentaires

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
  • Aide
  • Get it on Google Play
  • À propos
  • Info on site by:

  • Presented by RXed.eu

  • 27558

    médicaments délivrés sur ordonnance répertoriés