French
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Exjade (deferasirox) - V03AC03

Updated on site: 06-Oct-2017

Nom du médicamentExjade
Code ATCV03AC03
Substancedeferasirox
FabricantNovartis Europharm Limited

Exjade

déférasirox

Ce document est un résumé du rapport européen public d'évaluation (EPAR) relatif à Exjade. Il explique de quelle manière l’évaluation du médicament à laquelle le comité des médicaments à usage humain (CHMP) a procédé l’a conduit à rendre un avis favorable à l'octroi d'une autorisation de mise sur le marché et à établir ses recommandations relatives aux conditions d’utilisation de Exjade.

Qu’est-ce qu'Exjade?

Exjade est un médicament qui contient le principe actif déférasirox. Il est disponible sous la forme de comprimés pelliculés (90, 180 et 360 mg) et de comprimés dispersibles (125, 250 et 500 mg). Les comprimés dispersibles doivent être mélangés à un liquide pour constituer une suspension buvable par le patient.

Dans quel cas Exjade est-il utilisé?

Exjade est indiqué pour le traitement de la surcharge en fer chronique (excès de fer dans l’organisme) chez les groupes de patients suivants:

les patients de plus de six ans qui présentent une bêta-thalassémie majeure (un trouble sanguin héréditaire dans lequel les patients n’ont pas suffisamment d’hémoglobine normale dans le sang) et qui reçoivent des transfusions sanguines fréquentes;

les enfants âgés de deux à cinq ans présentant une bêta-thalassémie majeure qui reçoivent des transfusions sanguines fréquentes, lorsque la déféroxamine (autre médicament utilisé pour traiter une surcharge en fer) ne peut pas être utilisée ou est inadéquate;

les patients âgés de plus de deux ans présentant une bêta thalassémie majeure qui reçoivent des transfusions sanguines à un rythme peu fréquent, lorsque la déféroxamine ne peut pas être utilisée ou est inadéquate;

les patients âgés de plus de deux ans souffrant de différents types d’anémie (niveaux peu élevés d’hémoglobine dans le sang) qui reçoivent des transfusions sanguines, lorsque la déféroxamine ne peut pas être utilisée ou est inadéquate;

les patients âgés de plus de 10 ans présentant des syndromes de thalassémie non dépendante de la transfusion, lorsque la déféroxamine ne peut pas être utilisée ou est inadéquate. Les syndromes de thalassémie non dépendante de la transfusion sont des troubles sanguins similaires à la bêta thalassémie majeure, mais qui ne requièrent pas de transfusions sanguines. Chez ces patients, la surcharge en fer est causée par une absorption excessive de fer à partir de l’intestin.

Étant donné que peu de patients souffrent d’une surcharge en fer chronique, la maladie est considérée comme «rare», et Exjade a été désigné comme «médicament orphelin» (un médicament utilisé dans les maladies rares) le 13 mars 2002.

Ce médicament n'est délivré que sur ordonnance.

Comment Exjade est-il utilisé?

Le traitement par Exjade doit être mis en place et contrôlé par un médecin expérimenté dans le traitement de la surcharge en fer chronique.

Dans le cas de surcharge en fer chronique due à des transfusions sanguines, le traitement démarre une fois que le patient a reçu environ 100 ml/kilogramme de poids corporel de concentrés érythrocytaires, ou lorsque des signes de surcharge en fer apparaissent (lorsque le niveau sanguin de ferritine, la protéine qui stocke le fer, dépasse 1 mg par litre). Chez les patients présentant des syndromes de thalassémie non dépendante de la transfusion, le traitement est entamé lorsqu’il existe des preuves de surcharge en fer. La dose de départ est fonction de la masse corporelle du patient, et dépend aussi du mode d'administration (sous forme de comprimés pelliculés ou de comprimés dispersibles) ainsi que du volume total de transfusions reçues par le patient. La dose est ensuite ajustée le cas échéant, tous les trois à six mois, selon la réponse thérapeutique du patient.

Exjade est pris une fois par jour. Les comprimés dispersibles doivent être pris à jeun (au moins 30 minutes avant l'ingestion de nourriture), alors que les comprimés pelliculés peuvent être pris lors (AVC) un repas léger. Pour plus d’informations, consulter la notice.

Comment Exjade fonctionne-t-il?

Le principe actif d' Exjade, le déférasirox, est un «chélateur du fer». Il s’attache à l’excès de fer dans l’organisme afin de former un complexe appelé «chélate» qui peut être excrété par le corps, principalement dans les selles. Cela aide à corriger la surcharge en fer et à éviter des lésions sur les organes tels que le cœur ou le foie dues à l’excès de fer.

Quelles études ont été menées sur Exjade?

S’agissant du cas de surcharge en fer chronique due à des transfusions sanguines, Exjade a fait l’objet d’une étude principale comparant Exjade à la déféroxamine chez 591 patients souffrant de bêta- thalassémie majeure. Environ la moitié des patients étaient âgés de moins de 16 ans, et 56 avaient moins de six ans. L’efficacité a été mesurée en observant le niveau de fer contenu dans le foie avant et après un an de traitement avec les médicaments. Une étude supplémentaire a permis d’examiner l’efficacité de Exjade chez 184 patients ne pouvant être traités avec la déféroxamine, notamment des patients souffrant d’une bêta-thalassémie majeure ou d’autres types d’anémie.

Exjade a également fait l’objet d’une étude principale portant sur 166 patients (y compris 21 patients âgés de 10 à 18 ans) âgés de plus de 10 ans présentant des syndromes de thalassémie non dépendante de la transfusion ainsi qu'une surcharge en fer. Dans le cadre de cette étude, Exjade a été comparé au placebo (traitement fictif) et la principale mesure d’efficacité a été la modification des taux de fer dans le foie après 12 mois de traitement.

Quels ont été les bénéfices démontrés par Exjade au cours des études?

À la fin de l’étude principale relative à la surcharge en fer chronique due aux transfusions sanguines, 53 % des patients ayant reçu Exjade avaient montré une réponse suffisante au traitement, par comparaison aux 66 % des patients recevant de la déféroxamine. Ce résultat indique qu'Exjade pourrait ne pas avoir été aussi efficace que le médicament de comparaison. Cependant, lorsque l’on observe les 381 patients qui présentaient des taux particulièrement élevés de fer dans le foie au début de l’étude et qui ont reçu des doses comparables d'Exjade et de déféroxamine, les deux médicaments se sont avérés aussi efficaces l’un que l’autre. Cette étude incluait un nombre trop restreint de patients âgés de moins de six ans pour démontrer la sécurité et l’efficacité d'Exjade pour ce groupe d’âge. Dans l’étude supplémentaire, plus de la moitié des patients ne pouvant être traités par la déféroxamine avaient réagi au traitement par Exjade au bout d'un an, y compris les patients âgés de deux à cinq ans.

Dans l'étude réalisée auprès des patients atteints de syndromes de thalassémie non dépendante de la transfusion, Exjade s'est révélé plus efficace que le placebo pour réduire les taux de fer dans le foie: chez les patients traités par Exjade (à une dose initiale de 10 mg/kg/jour), les taux de fer dans le foie ont diminué en moyenne de 3,8 mg par gramme de foie, contre une augmentation moyenne de 0,4 mg par gramme de foie chez les patients traités à l'aide d'un placebo.

Quel est le risque associé à l'utilisation d'Exjade?

Les effets indésirables les plus couramment observés sous Exjade (chez plus d’un patient sur 10) sont l’augmentation de la créatinine (un marqueur de troubles rénaux) dans le sang.

Exjade ne doit pas être utilisé chez les personnes chez lesquelles la clairance de la créatinine (mesure de la capacité du rein à éliminer la créatinine contenue dans le sang) est inférieure à 60 ml par minute. Il ne doit pas être utilisé en association avec d’autres chélateurs du fer.

Il est très important que les fonctions rénales et hépatiques du patient soient surveillées au moyen de tests sanguins avant de commencer le traitement par Exjade, et régulièrement pendant le traitement. La dose doit être réduite ou le traitement interrompu si le patient développe des problèmes au foie ou aux reins. Exjade n’est pas recommandé chez les patients souffrant de graves problèmes de foie, dans la mesure où il n’a pas été testé chez ces patients.

Pour une description complète des effets indésirables et des restrictions associés à Exjade, consulter la notice.

Pourquoi Exjade a-t-il été approuvé?

Le CHMP a estimé que les bénéfices d'Exjade sont supérieurs à ses risques et a recommandé l’octroi d’une autorisation de mise sur le marché pour ce médicament.

Quelles sont les mesures prises pour assurer la sécurité d’emploi d'Exjade?

Un plan de gestion des risques a été élaboré pour s’assurer que Tarceva est utilisé d’une manière aussi sûre que possible. Sur la base de ce plan, des informations de sécurité ont été incluses dans le résumé des caractéristiques du produit et dans la notice d'Exjade, y compris les précautions devant être observées par les professionnels des soins de santé et les patients.

En outre, la société qui fabrique Exjade doit préparer un kit pédagogique destiné aux professionnels de santé. Ce pack a pour but d'informer ces derniers des risques ainsi que des recommandations relatives au traitement par Exjade, parmi lesquelles le choix de la bonne dose, de leur signaler que les doses sont différentes pour les comprimés pelliculés et pour les comprimés dispersibles, et d'attirer leur attention sur la nécessité de surveiller la santé du patient, notamment en ce qui concerne la fonction rénale. La société préparera également un kit similaire pour les patients.

Enfin, la société réalisera les études suivantes: une étude comparant les avantages respectifs des comprimés pelliculés et des comprimés dispersibles; une étude portant sur les enfants âgés de 10 ans et plus présentant une thalassémie non dépendante de la transfusion, afin d’obtenir davantage d’informations sur les effets à long terme du traitement chez ces patients; et une étude visant à évaluer la sécurité des comprimés pelliculés (notamment lorsqu'ils sont écrasés) chez les enfants.

Autres informations relatives à Exjade

La Commission européenne a délivré une autorisation de mise sur le marché valide dans toute l’Union européenne pour Exjade le 28 août 2006le 28 août 2006.

Le résumé de l’avis du comité des médicaments orphelins relatif à Exjade est disponible sur le site web de l’Agence, à l’adresse: ema.europa.eu/Find medicine/Human medicines/Rare disease designations.

L’EPAR complet relatif à Exjade est disponible sur le site web de l’Agence, sous: ema.europa.eu/Find medicine/Human medicines/European public assessment reports. Pour plus d’informations sur le traitement par Exjade, veuillez consulter la notice (également comprise dans l’EPAR) ou contacter votre médecin ou votre pharmacien.

Dernière mise à jour du présent résumé: 03-2016.

Commentaires

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
  • Aide
  • Get it on Google Play
  • À propos
  • Info on site by:

  • Presented by RXed.eu

  • 27558

    médicaments délivrés sur ordonnance répertoriés