French
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Glybera (alipogene tiparvovec) – Notice - C10 AX10

Updated on site: 07-Oct-2017

Nom du médicamentGlybera
Code ATCC10 AX10
Substancealipogene tiparvovec
FabricantuniQure biopharma B.V.  

Notice : Information de l’utilisateur

Glybera 3 × 1012 copies du génome/ml, solution pour injection

Alipogène tiparvovec

Ce médicament fait l’objet d’une surveillance supplémentaire qui permettra l’identification rapide de nouvelles informations relatives à la sécurité. Vous pouvez y contribuer en signalant tout effet indésirable que vous observez. Voir en fin de rubrique 4 comment déclarer les effets indésirables.

Veuillez lire attentivement cette notice avant de recevoir ce médicament car elle contient des informations importantes pour vous.

-Gardez cette notice. Vous pourriez avoir besoin de la relire.

-Si vous avez d’autres questions, interrogez votre médecin.

-Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin. Ceci s’applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice.

-Votre médecin vous a remis une carte du patient. Veuillez la lire attentivement et suivre les instructions.

-Vous devez présenter cette carte à vos professionnels de la santé (médecin, infirmière) lors d’une consultation ou d’une hospitalisation. Voir rubrique 4.

Que contient cette notice ?

1.Qu’est-ce que Glybera et dans quel cas est-il utilisé

2.Quelles sont les informations à connaître avant de recevoir Glybera

3.Comment Glybera est utilisé

4.Quels sont les effets indésirables éventuels

5.Comment conserver Glybera

6.Contenu de l’emballage et autres informations

1.Qu’est-ce que Glybera et dans quel cas est-il utilisé

Glybera contient de l’alipogène tiparvovec, un produit de thérapie génique qui introduit un gène dans le corps pour corriger une anomalie génétique. Il appartient à un groupe de médicaments appelés agents modifiant les lipides.

Glybera est utilisé pour traiter une maladie héréditaire spécifique, appelée « déficit en lipoprotéine lipase (LPL) ».

La lipoprotéine lipase (LPL) est une substance qui existe naturellement dans l’organisme (appelée une enzyme) qui contrôle le taux de certaines graisses dans le sang. Dans le déficit en lipoprotéine lipase, cette enzyme est manquante en raison d’une anomalie génétique. Les personnes touchées par cette maladie présentent une accumulation de taux très élevés de graisses dans le sang (hyperchylomicronémie).

Glybera est utilisé pour traiter les patients adultes chez qui l'on a diagnostiqué un déficit en lipoprotéine lipase (LPL) et souffrant de crises de pancréatite sévères ou multiples malgré une restriction en matières grasses d’origine alimentaire. Le diagnostic de déficit en LPL doit être confirmé au moyen de tests génétiques. Glybera ne vous sera administré que si vous présentez des taux détectables de protéine LPL dans votre sang.

2. Quelles sont les informations à connaître avant de recevoir Glybera

Vous ne devez pas recevoir Glybera

-si vous êtes allergique à l’alipogène tiparvovec ou à l’un des autres composants contenus dans ce médicament mentionnés dans la rubrique 6 « Autres informations ».

-si votre système immunitaire ne fonctionne pas bien

-si vous présentez un risque accru d’hémorragie ou une maladie musculaire

-si vous prenez des contraceptifs oraux

Si l’une des situations ci-dessus vous concerne, ou bien si n’êtes pas certain(e) d’être concerné(e) par l’un des cas ci-dessus, veuillez discuter avec votre médecin avant de recevoir Glybera.

Avertissements et précautions

Il est important que vous compreniez bien les avantages et les risques associés au traitement en en parlant avec votre médecin

Il est important que vous informiez votre médecin si vous présentez une infection active, de quelque sorte que ce soit, avant de prendre les médicaments que l’on vous donnera afin de diminuer les défenses de votre organisme (les immunosuppresseurs) et avant de recevoir Glybera. Voir également rubrique 3, « Comment Glybera est utilisé ».

Glybera est un produit de thérapie génique. Il contient des organismes génétiquement modifiés.

Après le traitement par Glybera, ne faites pas de don de sang, d’organes, de tissus et de cellules pour une greffe afin d’éviter de propager les cellules contenant votre médicament.

Vous devez informer votre médecin si vous êtes diabétique.

Vous devez poursuivre votre régime pauvre en graisses et sans alcool. Il est conseillé aux personnes qui ont été diagnostiquées comme souffrant d’un déficit en lipoprotéine lipase d’être attentives à leur régime, tant avant qu’après le traitement par Glybera ; elles doivent limiter leur consommation de « graisses alimentaires normales » et s’abstenir de boire de l’alcool.

Tests de contrôle supplémentaires

De petites quantités de sang seront prélevées avant le traitement et 6 et 12 mois après le traitement pour mesurer la façon dont le système immunitaire (les défenses) de votre organisme répond au traitement par Glybera.

Enfants et adolescents

Glybera n’est pas recommandé chez les enfants et les adolescents âgés de moins de 18 ans.

Autres médicaments et Glybera

Si vous prenez ou avez pris récemment un autre médicament, y compris un médicament obtenu sans ordonnance, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien. Veuillez en particulier prévenir votre médecin avant de recevoir Glybera si vous prenez les médicaments suivants :

Un médicament qui affecte la coagulation du sang, par ex. l’acide acétylsalicylique (aspirine), une substance présente dans de nombreux médicaments destinés à soulager la douleur ou à faire diminuer la fièvre, ainsi que des médicaments utilisés pour empêcher la coagulation sanguine, comme par ex. les anticoagulants comme la warfarine ou l’héparine. Il convient de ne pas prendre ces médicaments au moins une semaine avant les injections dans les jambes ou un jour après avoir reçu les injections. La prise de ces médicaments avant de recevoir Glybera ou en même temps que Glybera peut entraîner des ecchymoses ou des saignements inutiles provenant des sites d’injection.

Les contraceptifs oraux (voir rubrique 2 « Vous ne devez pas recevoir Glybera »)

Glybera avec de l’alcool

Il est conseillé aux personnes qui ont été diagnostiquées comme souffrant d’un déficit en lipoprotéine lipase d’être attentives à leur régime, tant avant qu’après le traitement par Glybera ; elles doivent s’abstenir de boire de l’alcool.

Grossesse et allaitement

Si vous êtes enceinte ou que vous allaitez, si vous pensez être enceinte ou planifiez une grossesse, demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendre tout médicament.

L’utilisation de Glybera n’est habituellement pas recommandée au cours de la grossesse. On ne dispose que d’informations très limitées à propos de la sécurité d’emploi de Glybera chez les femmes enceintes.

Il est important d’informer votre médecin si vous êtes enceinte, si vous pensez l’être ou si vous prévoyez de le devenir. Votre médecin pourra évaluer les bénéfices pour vous par rapport aux risques pour votre bébé d’une utilisation de Glybera pendant votre grossesse.

Utilisez des méthodes de contraception mécanique comme les préservatifs afin d’éviter toute grossesse au cours du traitement et pendant au moins 12 mois après le traitement. Ne prenez pas des contraceptifs oraux car ils sont susceptibles d’aggraver votre maladie ; utilisez des préservatifs afin qu’une quantité de Glybera aussi minime que possible ne passe entre vous et votre partenaire.

Prévenez votre médecin si vous débutez une grossesse au cours du traitement par Glybera.

On ignore si Glybera passe dans le lait maternel. L’allaitement n’est pas recommandé au cours du traitement par Glybera.

Les patients de sexe masculin doivent utiliser des préservatifs pendant au moins 12 mois après l’injection de Glybera. L’utilisation de préservatifs permettra de réduire la quantité de Glybera qui subsisterait dans l’organisme de la femme.

Conduite de véhicules et utilisation de machines

Des vertiges ont fréquemment été observés après l’administration de Glybera. Vous devez en tenir compte lorsque vous conduisez des véhicules ou utilisez des machines. Parlez-en à votre médecin.

Informations importantes concernant certains composants de Glybera

Glybera contient du sodium et du potassium. La quantité de sodium ou de potassium que vous pouvez recevoir dépend du nombre d’injections dont vous avez besoin ; votre médecin déterminera ceci en fonction de votre poids.

Vous devez en tenir compte si vous suivez un régime pauvre en sodium.

Ce médicament contient du potassium, moins de 1 mmol (39 mg) pour une administration sur 27 à 60 sites d’injection, c’est-à-dire qu’il est pratiquement exempt de potassium.

3.Comment Glybera est utilisé

Le traitement par Glybera se fera sous la surveillance d’un médecin spécialisé dans le traitement de patients touchés par votre maladie et vous sera administré par un médecin ou un membre du personnel infirmier dûment qualifié et formé.

Glybera vous sera administré en une seule séance d’administration du traitement à l’hôpital. À ce moment-là, une série d’injections (27 à 60 injections) dans les muscles des parties supérieures et inférieures des deux jambes sera administrée. La dose dont vous aurez besoin dépend de votre poids et sera calculée par votre médecin.

En raison du grand nombre d’injections individuelles que vous recevrez au cours de la séance de traitement par Glybera, vous aurez soit une anesthésie régionale dans la moelle épinière (qui insensibilisera vos jambes uniquement) ou bien une anesthésie plus localisée, avant de recevoir les injections de Glybera. Votre médecin discutera avec vous de l’anesthésique utilisé et de la façon dont il sera administré.

Une fois que vous aurez reçu Glybera, vous pourrez remarquer que vos jambes ont une couleur jaune ; cela pourrait être le cas si de l’iode a été utilisée pour nettoyer (stériliser) vos jambes avant les injections du médicament. Cette coloration s’estompera après une brève période. Vous devrez rester à l’hôpital pendant quelques heures ou bien y passer la nuit afin que l’on s’assure que vous ne présentez pas d’effets secondaires dus au médicament ou à l’anesthésique.

Glybera doit vous être administré en une seule séance uniquement. Une nouvelle administration de Glybera après cette première séance n’est pas recommandée.

Au moment de recevoir votre première administration de Glybera, il est important que le système immunitaire de votre organisme (vos défenses immunitaires) ne soit pas activé. Pour éviter cela, votre médecin vous prescrira également un traitement qui inhibe l’action du système immunitaire dit immunosuppresseur), qui commencera 3 jours avant le jour de l’injection par Glybera et se poursuivra pendant 12 semaines après. Ces immunosuppresseurs comprennent, par exemple, la ciclosporine et le mycophénolate mofétil. En outre, la méthylprednisolone pourra être administrée une demi-heure avant l’administration de Glybera. Il est important que vous preniez ces médicaments en suivant bien les instructions qui vous ont été données. N’arrêtez pas ces médicaments sans en parler à votre médecin.

N’hésitez pas à demander plus d’informations à votre médecin à propos de l’immunosuppresseur précis que vous prenez.

Si vous recevez plus de Glybera que vous n’auriez dû

Étant donné que ce médicament vous est administré par un médecin, il est peu probable que vous receviez trop de médicament. Si vous recevez par erreur deux doses sur un seul site d’injection, davantage de réactions locales pourraient survenir, telles qu’une ecchymose ou une sensibilité. Votre médecin traitera ce problème de façon adéquate.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez à votre médecin ou votre pharmacien.

4.Quels sont les effets indésirables éventuels

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Très fréquent (peut affecter plus d’une personne sur 10)

douleur dans la(les) jambe(s) (douleur dans les extrémités)

élévation de la température du corps

fatigue

maux de tête

contusions au niveau des muscles de la partie supérieure et inférieure de la jambe causées par les injections. Elles sont de courte durée.

augmentation du taux sanguin d’une enzyme musculaire appelée créatine kinase.

Fréquent (peut affecter jusqu’à 1 personne sur 10)

douleur abdominale

nausées

constipation

frissons

fièvre

douleur musculaire, douleur et raideur articulaires

difficulté à respirer, douleur dans la poitrine à l’inspiration et palpitations qui peuvent être dues à un blocage du principal vaisseau sanguin du poumon

sensations de brûlure

pression artérielle élevée

sensation d’avoir des insectes qui rampent sur (ou sous) votre peau

rétention d’eau

diminution de l’appétit

sensations vertigineuses

éruption cutanée

spasmes musculaires

étourdissements

croissance pileuse

gêne, gonflement, éruption cutanée et douleur au niveau du site d’injection.

Effets secondaires provenant des immunosuppresseurs

En plus de Glybera, vous recevrez d’autres médicaments appelés immunosuppresseurs (voir rubrique 3 « Comment Glybera est utilisé »). Il est important que vous interrogiez votre médecin à propos des effets secondaires de ces autres médicaments. Votre médecin devra vous fournir une copie de la notice (identique à celle-ci) pour les immunosuppresseurs que vous aurez besoin de prendre. N’arrêtez pas ces médicaments sans en parler à votre médecin.

Déclaration des effets secondaires

Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien. Ceci s’applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Vous pouvez également déclarer les effets indésirables directement via le système national de déclaration décrit en Annexe V. En signalant les effets indésirables, vous contribuez à fournir davantage d’informations sur la sécurité du médicament.

5.Comment conserver Glybera

Tenir ce médicament hors de la vue et de la portée des enfants.

N‘utilisez pas ce médicament après la date de péremption indiquée sur l’étiquette après « EXP ». La date de péremption fait référence au dernier jour du mois.

Les flacons doivent être conservés et transportés congelés entre -25 ºC et -15 ºC.

À conserver dans l’emballage extérieur d’origine à l’abri de la lumière.

Une fois décongelé, le médicament doit être utilisé immédiatement. S’ils ne sont pas utilisés immédiatement, les flacons doivent être conservés de préférence au réfrigérateur entre 2 °C et 8 °C, et à l'abri de la lumière pendant 8 heures au maximum.

S’il n’est pas conservé au réfrigérateur, le médicament peut être conservé dans des seringues à une température ne dépassant pas 25 ºC et à l’abri de la lumière pendant 8 heures au maximum.

Ce médicament contient des organismes génétiquement modifiés et doit être éliminé conformément aux règles locales pour de tels médicaments.

6.Contenu de l’emballage et autres informations

Ce que contient Glybera

La substance active est l’alipogène tiparvovec.

Chaque flacon d’alipogène tiparvovec contient 1 ml de solution, contenant 3 × 1012 copies du génome (cg).

Chaque boîte spécifique au patient contient une quantité suffisante de flacons pour administrer à chaque patient une dose de 1 × 1012 cg/kg de poids corporel.

Les autres composants sont : phosphate disodique, chlorure de potassium, phosphate monopotassique et chlorure de sodium, saccharose et eau pour préparations injectables.

Qu’est-ce que Glybera et contenu de l’emballage extérieur

Glybera est une solution injectable incolore, claire à légèrement opalescente, qui se présente dans un

flacon en verre transparent muni d’un bouchon d’injection siliconé et d’un opercule amovible. Chaque étui en plastique étanche, transparent et préformé contient 2 ou 3 flacons individuels ainsi qu’une feuille absorbant le liquide. La boîte spécifique au patient contient un nombre variable d’étuis en plastique en fonction du poids du patient.

Titulaire de l’autorisation de mise sur le marché et fabricant

Titulaire de l’autorisation de mise sur le marché

uniQure biopharma B.V., Meibergdreef 61, 1105 BA Amsterdam, Pays-Bas

Fabricant

uniQure biopharma B.V., Meibergdreef 61, 1105 BA Amsterdam, Pays-Bas

Pour toute information complémentaire concernant ce médicament, veuillez prendre contact avec le représentant local du titulaire de l’autorisation de mise sur le marché :

België/Belgique/Belgien

Lietuva

Chiesi SA/NV

Chiesi Pharmaceuticals GmbH

Tél/Tel: +32 2 788 42 00

Tel: + 43 1 4073919

България

Luxembourg/Luxemburg

Chiesi Bulgaria EOOD

Chiesi SA/NV

Тел.: +359 29201205

Tél/Tel: +32 2 788 42 00

Česká republika

Magyarország

Chiesi CZ s.r.o.

Chiesi Hungary Kft.

Tel: + 420 261221745

Tel.:++36-1-429 1060

Danmark

Malta

Chiesi Pharma AB

Chiesi Farmaceutici S.p.A

Tlf: + 46 8 753 35 20

Tel: + 39 0521 2791

Deutschland

Nederland

Chiesi GmbH

Chiesi Pharmaceuticals B.V.

Tel: +31 0 70 413 20 80

Eesti

Norge

Chiesi Pharmaceuticals GmbH

Chiesi Pharma AB

Tel: + 43 1 4073919

Tlf: + 46 8 753 35 20

Ελλάδα

Österreich

Chiesi Hellas AEBE

Chiesi Pharmaceuticals GmbH

Τηλ: + 30 210 6179763

Tel: + 43 1 4073919

España

Polska

Chiesi España, S.A

Chiesi Poland Sp. z.o.o.

Tel: + 34 93 494 8000

Tel.: +48 22 620 1421

France

Portugal

Chiesi SAS

Chiesi Farmaceutici S.p.A.

Tél: + 33 1 47688899

Tel: + 39 0521 2791

Hrvatska

România

Chiesi Pharmaceuticals GmbH

Chiesi Romania S.R.L.

Tel: + 43 1 4073919

Tel: + 40 212023642

Ireland

Slovenija

Chiesi Ltd

Chiesi Slovenija d.o.o.

Tel: + 44 0161 4885555

Tel: ++386-1-43 00 901

Ísland

Slovenská republika

Chiesi Pharma AB

Chiesi Slovakia s.r.o.

Sími: + 46 8 753 35 20

Tel: ++421 259300060

Italia

Suomi/Finland

Chiesi Farmaceutici S.p.A.

Chiesi Pharma AB

Tel: + 39 0521 2791

Puh/Tel: + 46 8 753 35 20

Κύπρος

Sverige

Chiesi Farmaceutici S.p.A.

Chiesi Pharma AB

Tηλ: + 39 0521 2791

Tel: + 46 8 753 35 20

 

Latvija

United Kingdom

Chiesi Pharmaceuticals GmbH

Chiesi Ltd

Tel: + 43 1 4073919

Tel: + 44 0161 4885555

La dernière date à laquelle cette notice a été révisée est

Une autorisation de mise sur le marché « sous circonstances exceptionnelles » a été délivrée pour ce médicament. Cela signifie qu’en raison de la rareté de cette maladie, il est impossible d’obtenir des informations complètes sur ce médicament.

L’Agence européenne du médicament réévaluera chaque année toute nouvelle information sur ce médicament, et, si nécessaire, cette notice sera mise à jour.

Des informations détaillées sur ce médicament sont disponibles sur le site internet de l’Agence européenne du médicament http://www.ema.europa.eu. Il existe aussi des liens vers d’autres sites concernant les maladies rares et les médicaments orphelins.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Les informations suivantes sont destinées exclusivement aux professionnels de la santé:

Le traitement par Glybera doit être prescrit par et administré sous la surveillance d’un médecin disposant de compétences dans le traitement des patients souffrant d’un déficit en LPL et dans l’administration d’une thérapie génique en consultation étroite avec le patient. Au cours de l’administration de Glybera, une surveillance et un traitement médical adéquats doivent toujours être rapidement disponibles en cas d’événement anaphylactique suite à l’administration.

Posologie

La dose totale maximale de Glybera pour administration est de 1 × 1012 cg/kg de poids corporel.

Glybera est autorisé pour un seul traitement uniquement. Aucune donnée n’est disponible sur la réadministration de Glybera ; par conséquent, Glybera ne doit pas être réadministré.

Glybera est administré en une seule série d’injections intramusculaires dans les jambes. La dose par

site d’injection est de 1,5 × 1012 cg, ou 0,5 ml de solution injectable. Pour chaque site d’injection, utiliser impérativement une seringue de 1 ml clairement graduée à 0,5 ml de volume. Les volumes par site d’injection ne doivent pas dépasser 0,5 ml. Les seringues ne doivent pas être utilisées plus d’une fois.

Le traitement doit être contrôlé en mesurant les anticorps neutralisants et la réponse des lymphocytes T contre le AAV1 et la LPLS447X à l’évaluation initiale ainsi que 6 et 12 mois après le traitement.

Glybera ne doit être utilisé qu’après confirmation du diagnostic de déficit en LPL au moyen d’un test génétique approprié.

Pour calculer le nombre de flacons, le poids du patient est déterminé au kg entier le plus proche. Le poids du patient doit être divisé par 3, puis ce chiffre doit être arrondi au nombre entier supérieur. Ceci constitue le nombre de flacons à distribuer.

Pour calculer le nombre de sites d’injection et le nombre de seringues, le poids du patient est déterminé au kg entier le plus proche. Le poids du patient doit être divisé par 3, puis sans l’arrondir, ce chiffre doit être multiplié par 2 et arrondi au nombre entier supérieur. Ceci constitue le nombre de sites d’injection et le nombre total de seringues (chacune remplie à 0,5 ml) nécessaires pour administrer un volume de

0,5 ml par site d’injectionpour le traitement du patient.

Des exemples de schémas posologiques typiques en fonction du poids corporel des patients sont présentés dans le tableau ci-dessous:

Poids corporel

Nombre de

Nombre de seringues de

Nombre de sites

(kg)

flacons (1 ml)

1 ml (chacune remplie à

d’injection

 

 

0,5 ml)

 

Il convient d’administrer un traitement immunosuppresseur trois jours avant l’administration de Glybera et pendant 12 semaines après : un traitement par ciclosporine (3 mg/kg/jour) et mycophénolate mofétil (2 x 1 g/jour) est recommandé.

En outre, une demi-heure avant l’injection de Glybera, un bolus intraveineux de 1 mg/kg de méthylprednisolone doit être administré.

Population pédiatrique

La sécurité d’emploi et l’efficacité de Glybera chez les enfants et les adolescents âgés de moins de 18 ans n’ont pas été déterminées. Aucune donnée n’est disponible.

Sujets âgés

Il existe une expérience limitée de l’utilisation de Glybera chez les sujets âgés. Aucune adaptation posologique de Glybera n’est nécessaire chez la population âgée.

Il est possible que la dose de l’immunosuppresseur doive être ajustée.

Insuffisance rénale ou insuffisance hépatique

Il existe une expérience limitée de l’utilisation de Glybera chez les insuffisants rénaux ou hépatiques. Aucune adaptation posologique de Glybera n’est nécessaire.

Mode d’administration

Lors de l’injection intramusculaire, le patient recevra de multiples injections de 0,5 ml (une injection par seringue), réparties sur les muscles des parties supérieures et inférieures des jambes, dans des conditions d’asepsie, par ex. avec de l’iode.

Une rachianesthésie ou une anesthésie régionale est recommandée avant l’administration intramusculaire en raison du nombre d’injections requis. En cas de contre-indication pour de telles procédures, une sédation profonde est conseillée à la place.

Glybera ne doit en aucun cas être administré par voie intravasculaire.

Afin de garantir une injection intramusculaire, une assistance électrophysiologique ou échographique pour les injections est recommandée.

Instructions pour l’utilisation, la manipulation et l’élimination

Se référer aux directives de biosécurité locales en vigueur pour la manipulation et l’élimination des médicaments contenant des organismes génétiquement modifiés.

Les surfaces de travail et les matériaux qui ont potentiellement été en contact avec Glybera doivent être décontaminés à l’aide de désinfectants virucides appropriés ayant une activité sur les virus non enveloppés (tels que les hypochlorites ou libérateurs de chlore) pendant au moins 10 minutes.

Préparation de Glybera pour administration

Une fois que la quantité de Glybera à administrer a été calculée (voir rubrique posologie), sortir le nombre correct de flacons à usage unique du congélateur et laisser décongeler à température ambiante (15 °C à 25 °C), environ 30 à 45 minutes avant de remplir les seringues.

Une fois le produit décongelé, retourner doucement chaque flacon deux fois afin de garantir un mélange uniforme. Inspecter visuellement chaque flacon afin de déceler toute particule ou coloration . La solution incolore claire à légèrement opalescente doit être exempte de particules visibles. Seules les solutions claires et incolores, dépourvues de particules visibles, doivent être utilisées. Si un flacon est endommagé, les seringues pour l’injection ne doivent pas être préparées et la procédure d’injection doit être reportée et reprogrammée. Le titulaire de l’autorisation de mise sur le marché devra être immédiatement informé.

Glybera est livré au patient dans une boîte spécifique qui contiendra par conséquent le nombre exact de flacons par patient, calculé selon le poids du patient.

Le nombre calculé de seringues devra être rempli avec la solution provenant des flacons décongelés et ces seringues devront être étiquetées et placées dans un récipient à l’abri de la lumière adapté au transport jusqu’à la salle où le patient recevra les injections intramusculaires.

Pour éviter toute injection accidentelle de particules provenant du bouchon en raison des deux retraits, il faudra impérativement utiliser une aiguille pour prélever la solution du flacon (qui sera laissée dans le bouchon) et une aiguille distincte pour chaque seringue.

Commentaires

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
  • Aide
  • Get it on Google Play
  • À propos
  • Info on site by:

  • Presented by RXed.eu

  • 27558

    médicaments délivrés sur ordonnance répertoriés