French
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Vistide (cidofovir) – Notice - J05AB12

Updated on site: 10-Oct-2017

Nom du médicamentVistide
Code ATCJ05AB12
Substancecidofovir
FabricantGilead Sciences International Limited

NOTICE : INFORMATION DE L’UTILISATEUR

Vistide 75 mg/ml, solution à diluer pour perfusion

Cidofovir

Veuillez lire attentivement cette notice avant d’utiliser ce médicament.

-Gardez cette notice. Vous pourriez avoir besoin de la relire.

-Si vous avez d’autres questions, interrogez votre médecin ou votre pharmacien.

-Ce médicament vous a été personnellement prescrit. Ne le donnez pas à d’autres personnes. Il pourrait leur être nocif, même si leurs symptômes sont identiques aux vôtres.

-Si l’un des effets indésirables devient grave ou si vous remarquez tout effet indésirable non mentionné dans cette notice, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien.

Dans cette notice :

1.Qu’est-ce que Vistide et dans quel cas est-il utilisé

2.Quelles sont les informations à connaître avant d’utiliser Vistide

3.Comment utiliser Vistide

4.Quels sont les effets indésirables éventuels

5.Comment conserver Vistide

6.Informations supplémentaires

1.Qu’est-ce que Vistide et dans quel cas est-il utilisé

Vistide est utilisé pour traiter une infection de l’œil appelée rétinite à CMV chez les patients atteints du SIDA (syndrome d’immunodéficience acquise). Vistide ne guérira pas la rétinite à CMV mais peut améliorer votre état en retardant la progression de la maladie.

La sécurité d’emploi et l’efficacité de Vistide n’ont pas été démontrées pour le traitement d’autres maladies que la rétinite à CMV chez les patients atteints de SIDA.

Vistide doit être administré par un professionnel de santé (médecin ou infirmière) dans un environnement hospitalier.

Qu’est-ce que la rétinite à CMV ?

C’est une infection de l’œil due à un virus appelé cytomégalovirus (CMV). Ce virus attaque la rétine de l’œil et peut entraîner une baisse de la vision, voire une cécité. Les patients atteints du SIDA présentent un risque élevé de développer une rétinite à CMV ou d’autres formes de la maladie à CMV, telles qu’une colite (maladie inflammatoire de l’intestin). Le traitement de la rétinite à CMV est indispensable si l’on veut diminuer le risque de cécité.

Vistide est un médicament antiviral qui bloque la réplication du CMV en interférant avec la production d’ADN viral.

2. Quelles sont les informations à connaître avant d’utiliser Vistide

N’utilisez jamais Vistide

si vous êtes allergique (hypersensible) au cidofovir ou à l’un des autres composants contenus dans Vistide.

si vous avez déjà souffert d’une maladie rénale.

si vous ne pouvez pas prendre de probénécide en raison d’une allergie sévère à ce médicament ou à d’autres produits contenant des sulfamides (par exemple : le sulfaméthoxazole).

Si au moins une de ces situations vous concerne, parlez-en à votre médecin. Vous ne devez pas recevoir Vistide.

Faites attention avec Vistide

Les troubles rénaux sont les principaux effets indésirables de Vistide. Pour en réduire le risque de survenue, vous recevrez une hydratation par voie intraveineuse (sérum physiologique) avant chaque perfusion de Vistide ainsi que des comprimés de probénécide avant et après chaque perfusion de Vistide (voir rubrique 3 ci-dessous pour plus d’informations). Votre médecin pourra également vous demander de boire beaucoup d’eau. Votre médecin surveillera votre fonction rénale avant chaque perfusion de Vistide. Il pourra interrompre votre traitement par Vistide si votre fonction rénale se modifie.

Si vous avez un diabète sucré, informez-en votre médecin. Vistide doit être utilisé avec précautions chez les diabétiques car il augmente chez eux le risque de baisse de la pression dans l’œil (hypotonie oculaire).

Au cours du traitement par Vistide, des examens de suivi des yeux doivent être faits régulièrement afin de surveiller l’apparition possible d’irritation, d’inflammation ou de gonflement des yeux. Si vous ressentez ou percevez une douleur, une rougeur ou démangeaison des yeux ou une modification de votre vision, informez-en immédiatement votre médecin.

Vistide a entraîné une diminution du poids des testicules et une diminution du nombre de spermatozoïdes (hypospermie) chez l’animal. Bien que ces modifications n’aient pas été observées au cours des études de Vistide chez l’homme, leur observation chez l’homme ne peut être écartée, de même que le risque de stérilité associé. Les hommes doivent utiliser des méthodes contraceptives de barrière pendant le traitement par Vistide et trois mois après l’arrêt du traitement.

Vistide n’est pas un traitement de l’infection par le VIH. Vistide ne vous empêchera pas de transmettre l’infection par le VIH à d’autres personnes. C’est pourquoi vous devez continuer à prendre des précautions pour éviter d’infecter d’autres personnes.

Utilisation chez les enfants

Vistide n’a pas été étudié chez les enfants. Par conséquent, ce médicament ne doit pas être utilisé chez les enfants.

Utilisation d’autres médicaments

Si vous prenez ou avez pris récemment un autre médicament, y compris un médicament obtenu sans ordonnance, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien car il pourrait interagir avec Vistide ou avec le probénécide.

Il est très important d’informer votre médecin si vous prenez d’autres médicaments pouvant entraîner des troubles rénaux.

Cela comprend :

les médicaments contenant du ténofovir, utilisés pour le traitement de l’infection par le VIH-1 et/ou de l’hépatite B chronique

les aminosides, la pentamidine ou la vancomycine (contre les infections bactériennes)

l’amphotéricine B (contre les infections fongiques)

le foscarnet (contre les infections virales)

l’adéfovir (contre l’infection par le VHB)

Ces médicaments doivent être arrêtés au moins 7 jours avant le traitement par Vistide.

Le probénécide peut interagir avec d’autres médicaments couramment utilisés dans le traitement du SIDA et des maladies qui lui sont associées, comme par exemple, la zidovudine (AZT). Si vous prenez de la zidovudine, vous devez discuter avec votre médecin de la possibilité d’arrêter temporairement ce médicament ou bien d’en diminuer la dose de moitié les jours où Vistide et probénécide vous sont administrés.

Les interactions potentielles entre Vistide et les inhibiteurs de protéase n’ont pas été étudiées.

Aliments et boissons

Il est conseillé de manger avant de recevoir Vistide. Votre médecin pourra également vous demander de boire beaucoup d’eau avant de recevoir Vistide.

Grossesse et allaitement

Vistide ne doit pas vous être administré si vous êtes enceinte. Si vous devenez enceinte alors que vous recevez ce médicament, vous devez en informer immédiatement votre médecin. Vistide entraîne des lésions chez les animaux non encore nés et il ne doit pas être utilisé au cours de la grossesse, à moins que le bénéfice potentiel justifie les risques pour le fœtus. Si vous

êtes susceptible de tomber enceinte, vous devez utiliser une méthode de contraception efficace pendant le traitement par Vistide et pendant 1 mois après son arrêt.

Vistide ne doit pas vous être administré si vous allaitez. On ne sait pas si Vistide passe chez le bébé par le lait maternel. Mais, étant donné que de nombreux médicaments passent dans le lait maternel, les mères qui allaitent doivent arrêter Vistide ou arrêter d’allaiter si elles continuent de recevoir Vistide.

En général, il est recommandé aux femmes porteuses du VIH de ne pas allaiter, le virus étant susceptible d’être transmis au nouveau-né par l’intermédiaire du lait maternel.

Conduite de véhicules et utilisation de machines

Vistide peut entraîner des effets indésirables à court terme, tels que fatigue ou faiblesse. Si vous conduisez ou si vous utilisez des machines, discutez-en avec votre médecin qui vous conseillera sur l’arrêt de ces activités en fonction de votre maladie et de votre tolérance au médicament.

Informations importantes concernant certains composants de Vistide

Ce médicament contient 2,5 mmol (ou 57 mg) de sodium par flacon. A prendre en compte si vous suivez un régime avec un apport en sodium restreint.

3.Comment utiliser Vistide

Vistide est administré en perfusion intraveineuse (en goutte-à-goutte dans une veine). Aucun autre mode d’administration ne doit être utilisé, y compris une administration en injection intraoculaire (injection directe dans l’œil) ou en application locale (sur la peau). Il doit être administré par un médecin ou une infirmière possédant une expérience adéquate du traitement des patients atteints du SIDA.

Le médecin ou l’infirmière prélèvera la quantité appropriée de Vistide de son flacon pour la transférer dans une poche à perfusion contenant 100 ml de sérum physiologique à 0,9 %. La totalité du volume contenu dans la poche sera perfusée dans votre veine à vitesse constante sur une durée de 1 heure, à l’aide d’une pompe à perfusion standard. La dose, la fréquence d’administration et la durée de la

perfusion recommandées ne doivent pas être dépassés. Des informations complémentaires sur le mode d’administration de Vistide se trouvent à la fin de cette notice à l’attention des professionnels de santé.

Afin de réduire le risque de troubles rénaux, des comprimés de probénécide et une hydratation par perfusion (sérum physiologique) doivent être administrés tous les jours où ont lieu des perfusions de Vistide. (Voir les sous-rubriques « Comment prendre le probénécide avec Vistide » et « Comment une hydratation par perfusion est-elle administrée avant Vistide » ci-dessous.)

Dose chez l’adulte

La dose dont vous avez besoin est calculée sur la base de votre poids corporel.

Traitement de départ (induction)

La dose recommandée de Vistide est de 5 mg par kg de poids corporel donnée une fois par semaine pendant deux semaines consécutives, chez les patients ayant une fonction rénale normale.

Traitement d’entretien

A partir de deux semaines après la fin du traitement d’induction, la dose d’entretien de Vistide recommandée est de 5 mg par kg de poids corporel donnée une fois toutes les deux semaines, chez les patients ayant une fonction rénale normale.

Adaptation de la dose

Si vous souffrez de troubles rénaux, Vistide peut ne pas être un traitement approprié. Des prélèvements d’urine et/ou de sang vous seront faits avant chaque perfusion de Vistide, afin de vérifier votre fonction rénale. Pour les patients ayant une fonction rénale diminuée, les perfusions de Vistide pourront être interrompues temporairement ou définitivement, selon chaque cas individuel.

Si vous avez accidentellement reçu plus de Vistide que prescrit, dites-le immédiatement à votre médecin.

Comment prendre le probénécide avec Vistide ?

Les comprimés de probénécide sont donnés pour réduire le risque de troubles rénaux. Vous devez prendre 3 doses de comprimés de probénécide par voie orale le jour même de la perfusion de Vistide selon le schéma posologique suivant :

Heure

Dose

3 heures avant le début de la perfusion de Vistide

2 g de probénécide

2 heures après la fin de la perfusion de Vistide

1 g de probénécide

8 heures après la fin de la perfusion de Vistide

1 g de probénécide

Total

4 g de probénécide

Le probénécide ne doit être pris que les jours de perfusion de Vistide.

Comment une hydratation par perfusion est-elle administrée avant Vistide ?

Les perfusions de sérum physiologique sont destinées à réduire le risque de troubles rénaux.

Vous devrez recevoir une perfusion de sérum physiologique à 0,9 % (en goutte-à-goutte dans une veine) d’un volume total de 1 litre passé sur 1 heure immédiatement avant chaque perfusion de Vistide. Si vous pouvez tolérer une charge en eau supplémentaire, votre médecin pourra vous administrer par perfusion un deuxième litre de sérum physiologique. Dans ce cas, la perfusion de ce deuxième litre de sérum physiologique vous sera donnée en même temps que votre perfusion de Vistide ou immédiatement après celle-ci. Cette perfusion durera entre 1 et 3 heures. Votre médecin pourra vous demander également de boire beaucoup d’eau.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

4.Quels sont les effets indésirables éventuels

Comme tous les médicaments, Vistide peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Ces effets indésirables disparaissent habituellement lorsque le traitement par Vistide est arrêté. Si vous ressentez un des effets mentionnés comme grave ou si vous présentez des effets indésirables non mentionnés dans cette notice, veuillez en informer immédiatement votre médecin ou votre pharmacien.

L’effet indésirable observé le plus fréquemment avec Vistide est une atteinte des reins.

Les effets indésirables très fréquents

(Peuvent toucher plus d’1 utilisateur sur 10)

diminution du nombre de globules blancs, maux de tête, nausées, vomissements, présence de protéines dans les urines, élévation de la créatinine sérique (paramètre de mesure de la fonction rénale), perte de cheveux, éruptions cutanées, faiblesse/fatigue et fièvre.

Les effets indésirables fréquents

(Peuvent toucher 1 à 10 utilisateurs sur 100)

inflammation de l’œil, diminution de la pression intraoculaire, difficulté à respirer ou respiration pénible, manque de souffle, diarrhées et frissons.

En cas de douleur, rougeur ou démangeaison de l’œil ou de modification de votre vision, avertissez sans délai votre médecin qui pourra réévaluer votre traitement.

D’autres effets indésirables ont été rapportés après la commercialisation dont des cas d’insuffisance rénale, de troubles au niveau des cellules du tubule rénal, d’inflammation du pancréas et de troubles auditifs.

Quels sont les effets indésirables éventuels du probénécide ?

Les effets indésirables très fréquents possiblement liés au probénécide

(Peuvent toucher plus d’1 utilisateur sur 10)

les nausées, les vomissements, les éruptions cutanées et la fièvre.

Les effets indésirables fréquents possiblement liés au probénécide

(Peuvent toucher 1 à 10 utilisateurs sur 100)

des maux de tête, faiblesse/fatigue, des frissons et des réactions allergiques.

Afin de réduire le risque de nausées et/ou de vomissements associé à la prise de probénécide, vous devez manger avant chaque prise. Votre médecin pourra vous recommander de prendre d’autres médicaments tels que des antiémétiques (médicaments contre les vomissements), des antihistaminiques et/ou du paracétamol pour diminuer les effets indésirables du probénécide.

Le probénécide peut également causer d’autres effets indésirables incluant perte de l’appétit, gencives douloureuses, rougeurs cutanées, perte de cheveux, sensations vertigineuses, diminution du nombre de globules rouges, et augmentation de la fréquence des mictions (action d’uriner). Des réactions allergiques, avec inflammation de la peau, démangeaisons, urticaire et, rarement, des réactions allergiques sévères, et des réactions cutanées graves sont survenues. Des cas de diminution du nombre de globules blancs, de toxicité hépatique, de toxicité rénale, et de destruction des globules rouges ont été rapportés. Des cas de diminution du nombre de globules rouges et du nombre de plaquettes sont également survenus.

C’est pourquoi, avant de vous donner du probénécide, votre médecin devra consulter le profil de sécurité dans le Résumé des Caractéristiques du Produit actualisé du probénécide. Vous devez

également lire la notice du probénécide.

5.Comment conserver Vistide

Tenir hors de la portée et de la vue des enfants.

Ne pas utiliser Vistide après la date de péremption mentionnée sur la boîte.

A conserver à une température ne dépassant pas 30°C. Ne pas mettre au réfrigérateur. Ne pas congeler.

Les médicaments ne doivent pas être jetés au tout à l’égout ou avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien ce qu’il faut faire des médicaments inutilisés. Ces mesures permettront de protéger l’environnement.

6. Informations supplémentaires

Que contient Vistide

La substance active de Vistide 75 mg/ml est le cidofovir. Chaque ml contient 75 mg de cidofovir anhydre. Chaque flacon contient 375 mg/5 ml de cidofovir anhydre.

Les autres composants sont

l’hydroxyde de sodium

l’acide chlorhydrique

l’eau pour préparations injectables.

Qu’est-ce que Vistide et contenu de l’emballage extérieur

Vistide se présente sous forme d’une solution stérile à diluer pour perfusion, dans des flacons en verre incolore contenant 375 mg de substance active, le cidofovir anhydre, dilué dans 5 ml d’eau pour préparations injectables, à la concentration de 75 mg/ml. La solution, dont le pH est ajusté avec de l’hydroxyde de sodium (et de l’acide chlorhydrique si nécessaire), ne contient aucun conservateur.

Titulaire de l’Autorisation de mise sur le marché

Gilead Sciences International Limited

Cambridge

CB21 6GT

Royaume-Uni

Fabricant

Gilead Sciences Limited

IDA Business & Technology Park

Carrigtohill Co. Cork

Irlande

Pour toute information complémentaire concernant ce médicament, veuillez prendre contact avec le représentant local du titulaire de l’Autorisation de mise sur le marché.

België/Belgique/Belgien

Luxembourg/Luxemburg

Gilead Sciences Belgium BVBA

Gilead Sciences Belgium BVBA

Tél/Tel: + 32 (0) 24 01 35 79

Tél/Tel: + 32 (0) 24 01 35 79

България

Magyarország

Gilead Sciences International Ltd

Gilead Sciences International Ltd

Тел.: + 44 (0) 20 7136 8820

Tel: + 44 (0) 20 7136 8820

Česká republika

Malta

Gilead Sciences International Ltd

Gilead Sciences International Ltd

Tel: + 44 (0) 20 7136 8820

Tel: + 44 (0) 20 7136 8820

Danmark

Nederland

Gilead Sciences Sweden AB

Gilead Sciences Netherlands B.V.

Tlf: + 46 (0) 8 5057 1849

Tel: + 31 (0) 20 718 3698

Deutschland

Norge

Gilead Sciences GmbH

Gilead Sciences Sweden AB

Tlf: + 46 (0) 8 5057 1849

Eesti

Österreich

Gilead Sciences Sweden AB

Gilead Sciences GesmbH

Tel: + 46 (0) 8 5057 1849

Tel: + 43 1 260 830

Ελλάδα

Polska

Gilead Sciences Ελλάς Μ.ΕΠΕ.

Gilead Sciences Poland Sp. z o. o.

Τηλ: + 30 210 8930 100

Tel: + 48 22 262 8702

España

Portugal

Gilead Sciences, S.L.

Gilead Sciences, Lda.

Tel: + 34 91 378 98 30

Tel: + 351 21 7928790

France

România

Gilead Sciences

Gilead Sciences International Ltd

Tél: + 33 (0) 1 46 09 41 00

Tel: + 44 (0) 20 7136 8820

Ireland

Slovenija

Gilead Sciences Ltd

Gilead Sciences International Ltd

Tel: + 44 (0) 1223 897555

Tel: + 44 (0) 20 7136 8820

Ísland

Slovenská republika

Gilead Sciences Sweden AB

Gilead Sciences International Ltd

Sími: + 46 (0) 8 5057 1849

Tel: + 44 (0) 20 7136 8820

Italia

Suomi/Finland

Gilead Sciences S.r.l.

Gilead Sciences Sweden AB

Tel: + 39 02 439201

Puh/Tel: + 46 (0) 8 5057 1849

Κύπρος

Sverige

Gilead Sciences Ελλάς Μ.ΕΠΕ.

Gilead Sciences Sweden AB

Τηλ: + 30 210 8930 100

Tel: + 46 (0) 8 5057 1849

Latvija

United Kingdom

Gilead Sciences Sweden AB

Gilead Sciences Ltd

Tel: + 46 (0) 8 5057 1849

Tel: + 44 (0) 1223 897555

Lietuva

 

Gilead Sciences Sweden AB

 

Tel: + 46 (0) 8 5057 1849

 

La dernière date à laquelle cette notice a été approuvée est

Des informations détaillées sur ce médicament sont disponibles sur le site internet de l’Agence européenne du médicament http://www.ema.europa.eu/.

Les informations suivantes sont destinées exclusivement aux professionnels de santé :

Les flacons de Vistide doivent faire l’objet d’une inspection visuelle avant usage. En présence de particules ou d’une coloration, le flacon ne devra pas être utilisé.

Des précautions adéquates, comprenant notamment l’usage d’un équipement de sécurité approprié, sont recommandées pour la préparation, l’administration et la destruction de Vistide. La préparation de la solution diluée de Vistide doit être effectuée sous une hotte à flux laminaire. Le personnel préparant la solution devra porter des gants chirurgicaux, des lunettes protectrices et une blouse de type chirurgical fermée devant et munie de poignets tricotés. Si Vistide entre en contact avec la peau, laver les parties concernées et rincer soigneusement avec de l’eau.

La quantité appropriée de Vistide doit être prélevée de son flacon puis transférée dans une poche à perfusion contenant 100 ml de sérum physiologique à 0,9 %. La totalité du volume contenu dans la poche doit être perfusée dans la veine du patient à vitesse constante sur une durée de 1 heure, à l’aide d’une pompe à perfusion standard. La dose, la fréquence d’administration et la durée de la perfusion recommandées ne doivent pas être dépassées.

La stabilité chimique de Vistide mélangé à du sérum physiologique a été démontrée en flacons de verre, en poches de chlorure de polyvinyle (PVC) ou de co-polymères d’éthylène/propylène, ainsi qu’en systèmes de perfusion (IV) à base de PVC avec prise d’air. Les autres types de système d’administration et poches à perfusion n’ont pas été évalués.

La compatibilité de Vistide avec la solution de Ringer, la solution de Ringer lactate ou les liquides de perfusion bactériostatiques n’a pas été évaluée.

D’un point de vue microbiologique, le produit doit être utilisé immédiatement.

La stabilité physique et chimique après dilution a été démontrée jusqu’à 24 heures à 2 - 8°C lorsque la dilution est réalisée dans des conditions d’asepsie contrôlées et validées. Il n’est pas recommandé de conserver les solutions pendant plus de 24 heures, ni de les congeler. Avant l’emploi, attendre que les poches à perfusion réfrigérées se réchauffent à température ambiante.

Vistide est fourni dans des flacons à usage unique. Les flacons partiellement utilisés doivent être jetés.

Commentaires

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
  • Aide
  • Get it on Google Play
  • À propos
  • Info on site by:

  • Presented by RXed.eu

  • 27558

    médicaments délivrés sur ordonnance répertoriés